L’olivier (Olea europea)

Introduction :

L’olivier emblème de la paix et de la Méditerranée. On le trouve également en Provence mais aussi en Afrique, Asie, Australie et Nouvelle Zélande. l’olivier pousse dans des sols secs et rocailleux.

Description :

C’est un arbre plutôt résistant mais étant originaire du sud il ne survit pas en dessous de -10°C. En revanche dans de bonnes conditions, c’est un arbre qui peut vivre 2 à 3 millénaires.
L’olivier possède un feuillage persistant et coriace. Ses feuilles de couleur vertes-grises et argentées au revers mesurent de 4 à 8 cm de long . Leur teinte légèrement bleutée permet le renvoi de la lumière et donc de mieux résister aux canicules.

La floraison commence en mai pour donner des olives matures entre septembre et décembre. Les fleurs sont de couleur blanches, crèmes.
Les olives sont très riches en vitamines C et très caloriques (224 kcal pour 100g).

Présentation :

Famille : Oléacées
Type : Arbre Vivace
Hauteur : Jusqu’à 10m de haut
Multiplication : Semis ou bouturage

Apparition et répartition :

L’olivier est apparut à l’état sauvage il y a environ 14 000 ans en Asie Mineure. Son expansion est liée au climat méditerranéen qui est apparut progressivement environ 10 000 ans avant notre ère.
Les premiers à cultiver l’olivier seraient les Syriens et les Phéniciens qui étaient les premiers oléiculteurs connus, il y a 6000 ans environ. Puis grâce au commerce et aux échanges la culture de l’olivier se répandit en Chypre, en Palestine et ensuite en Crête et en Égéens aux alentours de 3500 ans avant J.C.

En égypte :

Nous avons également retrouvé des couronnes de feuilles d’olivier dans les tombes Egyptiennes, sa culture est donc réellement ancienne. Il fût ensuite introduit au grès des conquêtes et des échanges en Espagne, Italie, France, Tunisie, Maroc etc…

En provence :

D’après les fossiles retrouvés, l’olivier serait apparut en Provence 8000 ans avant J.C. Une de ses feuilles est exposée au musée de l’olivier à Nyons. Ce n’est finalement que 600 ans avant J.C que l’olivier fut introduit à Massillia où les habitants furent initiés à sa culture par les Phocéens.

Des propriétés médicinales ?

C’est une question que l’on se pose à l’heure actuelle car nos ancêtres lui attribuaient certaines propriétés particulières.

Chez les Grecs dans l’antiquité, on lui trouvait des vertus antiseptiques et on s’en servait pour soigner les blessures cutanées.
Au 19éme siècle on s’en servait contre le Paludisme (Malaria).
Depuis quelques années on peut retrouver des extraits de feuilles d’olivier sur le marché pour renforcer le système immunitaire et combattre les infections virales, bactériennes, fongiques et à levure. Mais aucune étude n’appuie ces prétendues vertus.
En revanche les feuilles d’olivier permettent une meilleure circulation sanguine et préviennent ou permettent de traiter l’hypertension légère ou modérée.

Recette :

Infusion :

Faire bouillir un litre d’eau pour 50 grammes de feuilles sèches et coupées. Laisser infuser 20 minutes. Filtrer et boire une tasse après les repas.

Décoction :

Faire bouillir 40g de feuilles sèches et coupées dans un litre d’eau pendant 10 minutes. Filtrer et boire une tasse après les repas.

Contre indication :

Aucune

La culture :

Exposition :

Plein Soleil

Sol :

Drainant avec des graviers.

En hiver :

Le protéger du froid avec un voile hivernale, l’olivier ne résiste pas en dessous de -10°C.

Multiplication :

Semis ou bouturage : Pour le bouturage prendre un rameau d’environ 50cm, faire une entaille sur le bout inférieur y ajouter l’hormone de bouturage et planter la bouture en effeuillant le bas. Garder une forte humidité grâce à un plastique ou un couvercle. Les racines apparaissent au bout de 4 semaines environ.

Maladies et parasites :

Les lapins aiment bien l’écorce d’olivier. Les cochenilles noires ainsi que l’oeil du paon sont redoutables pour l’olivier.

Anecdotes :

L’olivier est depuis l’antiquité symbole de force, de victoire, de sagesse, d’immortalité, d’espoir, de richesse et d’abondance : “Athena fit sortir un olivier de terre et l’arbre devint ainsi le symbole d’Athènes”. Les habitants devaient choisir entre  Posséidon et Athéna en ayant comme arbitre Cecrops. Posseidon offrit un étalon capable de remporter toutes les batailles et Athéna offrit un arbre capable de guérir les blessures : l’olivier.
Cecrops jugea le présent d’Athéna plus utile et les femmes plus nombreuses furent du même avis. C’est ainsi que l’olivier et Athéna devinrent  les nouveaux symboles d’Athènes.

L’hyliade :

Dans l’Odyssée, Ulysse perce l’oeil du cyclope grâce à un pieu en bois d’olivier, l’arme la plus redoutable d’Hercule est une massue en olivier et le lit conjugal de Pénélope est également en bois d’olivier (symbole de patience et de fidélité).
L’olivier est également très présent dans la Bible, le Judaïsme et dans le Coran où il est un arbre béni.

Voila c’est la fin de cet article sur l’olivier. Pour ceux qui ont des informations sur les propriétés médicinales de l’olivier n’hésitez pas à me contacter.

Merci !

Partagez l'article ;)
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •   
  •   
  •  

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libres de recevoir gratuitement un extrait sur "les plantes médicinales" les plus courante !