Angiosperme :
Végétal phanérogame dont les organes reproducteurs sont condensés en une fleur et dont les graines fécondées sont enfermées dans un fruit. (les angiospermes divisées en monocotylédones et dicotylédones forment un sous-embranchement d’environ 250 000 espèces).
Antioxydant :
Se dit d’un agent qui ralentit la dégradation des aliments et de certains matériaux ou composés organiques due aux effets de l’oxydation.
Arborescence :
Qui prend, qui a la forme d’un arbre.
Bulbe :
Organe végétal souterrain formé par un bourgeon entouré de feuilles rapproché et charnues, remplies de réserves nutritives permettant à la plante de reformer chaque année ses parties aériennes.
Calice :
Ensemble des sépales d’une fleur.
Carex ou laîche :
Plante monocotylédone vivace, très commune dans les zones humides formant des touffes de longues feuilles de section triangulaire aux bords coupants.
Climat Tropical :
Climat caractérisé par l’absence de périodes froides marquées et prolongées. Et par la  présence d’un minimum de trois mois pluvieux et chauds.
Climat tempéré :
Climat sec et froid en hiver, assez pluvieux et relativement chaud en été.
Climat aride :
Climat caractérisé par des pluies faibles et irrégulières dans le temps et l’espace. On en rencontre deux types :
-Aride chaud aux latitudes tropicales avec des journées chaudes et des nuits fraiches.
-Aride froid aux latitudes tempérées avec des étés chauds et des hivers froids.
Cotylédon :
Première feuille, charnue ou foliacée, qui s’insère dans la graine sur l’axe de la plantule et constitue une réserve pour le développement de celle-ci.
Décoction :
Solution obtenue par l’action prolongée de l’eau bouillante sur une plante aromatique.
Dicotylédone :
Plante à fleurs (angiosperme) herbacée ou arborescente, à feuilles aux nervures généralement ramifiées et dont la graine contient une plantule, le plus souvent à deux cotylédons, telle que les rosacées, les légumineuses, les composées, les cactées…
Les dicotylédones forment l’une des deux classes de plantes à fleurs (l’autre étant celle des monocotylédones) et comptent environ 170 000 espèces.
Diurèse :
Volume d’urine sécrété par les reins pendant un intervalle de temps donné.
Diurétique :
Se dit d’une substance qui augmente la diurèse et qui peut éventuellement être utilisé contre l’hypertension artérielle ou contre les œdèmes et l’insuffisance cardiaque.
Émollient :
Se dit d’un médicament, d’un procédé qui relâche, amollit les tissus.
Épiphyte :
Se dit d’un végétal (telles certaines orchidées équatoriales) qui vit fixé sur des plantes mais sans les parasiter.
Étamine :
Organe mâle des plantes à fleurs, formé d’une partie mince, le filet et d’une partie renflée, l’anthère qui renferme le pollen.
Feuillage persistant :
Qui reste vert et ne tombe pas en hiver.
Fleur gamopétale :
Se dit d’une fleur dont les pétales sont soudés entre eux. Par opposition à fleur dialypétale.
Fleur dialypétale :
Se dit d’une fleur à pétales séparés, par opposition à une fleur gamopétale.
Hampe florale :
Axe florifère allongé et terminé par une fleur ou un groupe de fleurs.
Herbacé :
Qui a l’aspect, qui est de la nature de l’herbe.
Tourbière :
Marécage acide à sphaignes (mousse épaisse), hypnes (mousse), droseras (plantes insectivores), où se forme la tourbe.
Sphaigne :
Mousse des sols acides et très humides qui s’accumule en couches épaisses dans certains marécages et dont la décomposition contribue à la formation de la tourbe.
Tourbe :
Charbon de qualité médiocre, formé par décomposition partielle des végétaux (carex, mousse, sphaigne.
Photosynthèse :
Chez les plantes vertes et certaines bactéries, processus de fabrication de matière organique à partir de l’eau et du gaz carbonique de l’atmosphère, utilisant la lumière solaire comme source d’énergie et qui produit un dégagement d’oxygène.
Hygrométrie :
Quantité de vapeur d’eau contenue dans l’air.
Hypne :
Mousse très commune dans les sous-bois, sur les troncs d’arbre.
Infusion :
Liquide dans lequel on a mis une plante aromatique à infuser.
Ligneuse :
Une plante ligneuse est une plante dont la tige contient suffisamment de faisceaux lignifiés pour devenir résistante. (Par opposition à herbacé)
Lotion :
Eau de toilette souvent légèrement alcoolisée, utilisée pour les soins (épiderme..)
Monocotylédone :
Plante angiosperme dont la graine contient une plantule à un seul cotylédon et qui présente des feuilles aux nervures parallèles et des fleurs dont la symétrie est souvent d’ordre 3. Les monocotylédones constituent une classe dont les principales familles sont les graminées, les liliacées, les orchidacées et les palmiers.
Mucilage :
Substance liquide, riche en glucides, produite par de nombreux végétaux et qui se gonfle au contact de l’eau en donnant des solutions visqueuses ( les algues en sont particulièrement riches ainsi que certains fruits comme le coing).
En pharmacie, liquide visqueux formé par la solution d’une gomme dans l’eau, utilisé comme laxatif.
Opercule :
Synonyme couvercle, pièce qui recouvre une fente ou un orifice.
Pédoncule :
Queue d’une fleur ou d’un fruit.
Piège passif :
Piège non activé par une action de la plante.
Piège actif :
Piège activé par une action mécanique de la plante.
Plante herbacée : Plante frêle, non ligneuse, dont les parties aériennes meurent après la fructification.
Plante vivace :
Une plante vivace est une plante qui vit longtemps, plus d’un an grâce à son appareil végétatif et qui fructifie plusieurs fois dans son existence.
Plantule :
Embryon d’une plante contenu dans la graine (synonyme = germe)
Pollinisation :
Transport du pollen des étamines jusqu’au stigmate d’une fleur de la même espèce, permettant la fécondation.
Ramifié :
Divisé en plusieurs rameaux. Division d’un végétal arborescent.
Rejet :
Pousse qui se développe à partir d’une tige et provient de bourgeons anormaux ou à partir d’une souche d’arbre coupé.
Rutacée :
Plante dicotylédone aromatique des régions chaudes, souvent arborescente comme tous les arbres producteurs d’agrumes. Les rutacées forment une famille.
Semis :
Mise en place des semences dans un terrain préparé à cet effet.
Sol argileux :
Sol qui contient de l’argile.
Sol aéré :
Sol contenant de l’air, pas compact, agréable à travailler et où l’eau y rentre facilement.
Sol chaud :
Sol léger, sec de couleur clair et qui se réchauffe rapidement.
Sol calcaire :
Sol dont le Ph est supérieur à 7.5
Sol drainant :
Sol qui récolte l’eau tout en favorisant son écoulement.
Sol humifère :
Désigne un sol contenant de l’humus sous forme de fumier ou compost. Un sol de forêt est humifère car il contient des feuilles mortes du bois mort etc…
Sol Fibreux :
Terme plutôt employé pour un substrat. Certains végétaux n’aiment pas les sols lourds ou gorgés d’eau. Les producteurs de plantes vertes utilisent un substrat fibreux pauvre et séchant rapidement comme la tourbe blonde.
Sol frais :
Ne veut pas dire froid ! Mais sol humide au taux normal, sans être gorgé d’eau.
Sol froid :
Sol lourd, humide de couleur sombre et se réchauffant lentement.
Sol riche :
Sol possédant beaucoup d’éléments nutritifs principalement NpK (azote, phosphore, potassium) ainsi que d’autres moins importants : calcaire, fer, cuivre magnésium…
Stigmate :
Partie supérieure du pistil, qui reçoit le pollen.
Terre de bruyère :
La terre de bruyère est un terreau utilisé pour des plantes dites de bruyère. Terre acide, légère et humifère.
Terre neutre :
Terre dont le Ph est égale ou compris entre 6.5 et 7.5
Terre acide :
Terre dont le Ph est inférieur à 6.5
Violacée :
Plante dicotylédone herbacée ou arbustive à fleurs dialypétales, telle que la violette ou la pensée.
Les violacées forment une famille.
Partagez l'article ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  

Vous êtes libres de recevoir gratuitement un extrait sur "les plantes médicinales" les plus courante !