Les Sarracenias (Sarraceniceae)

Les Sarracenias sont des plantes carnivores, herbacées, vivaces et terrestres, bien étranges et particulières par leur forme en tube ou en trompette.

Elles sont originaire d’Amérique du Nord, la sarracenia purpurea pousse même au Canada.

Il existe huit espèces :

  • Sarracenia alata

  • Sarracenia Flava ( 7 variétés )

  • Sarracenia Leucophylla

  • Sarracenia Minor ( 2 variétés )

  • Sarracenia Oreophila

  • Sarracenia Psittacina

  • Sarracenia Purpurea ( 2 sous espèces, 2 variétés, 2 formes )

  • Sarracenia Rubra ( 5 sous espèces )

De très nombreuses hybrides et variétés sont souvent très colorées. Leur piège est de type passif, les insectes se présentent vers l’ascidie pour y gouter la substance puis tombent ivres dans l’urne. Ils ne peuvent plus ressortir, emprisonnés par des poils incurvés à l’intérieur de l’urne. Les insectes sont ensuite digérés.

Chez la plupart des espèces, l’opercule sert à éviter l’eau de rentrer alors que chez d’autres espèces comme la Sarracenia Purpurea l’opercule sert au contraire à récupérer l’eau de pluie qui aide à la digestion. Chez la Sarracenia Minor, l’opercule sert à empêcher les insectes de sortir d’où l’absence de poils incurvés dans l’urne et enfin chez la Sarracenia Psittacina, l’opercule a disparu par soudure des bords.

Les feuilles peuvent faire de 10 centimètres à 1 mètre de haut et les fleurs sont parmi les plus belles de toutes les plantes carnivores.

Certaines espèces font une seconde série de feuilles à l’arrivée de l’hiver : appellées phyllodes.

Culture :

Il est tout à fait possible de cultiver en tourbière extérieur toute l’année ou en serre froide et véranda ou même en pot.

Luminosité :

Exposition au soleil maximum ou légèrement ombragé.

Substrat :

70% Tourbe blonde 30% Sphaigne , drainant.

Température :

Bonne résistance : entre 20 et 30°C l’été et 0 et 15°C l’hiver. La plupart résistent en dessous de 0°C mais pas en pot attention !

Arrosage :

Utiliser une coupelle sous le pot, substrat toujours humide.

Période de repos :

Présence de phyllodes en hiver.

Maladies et parasites :

Pucerons, cochenilles, botrytis.

Quelques photos de mes cultures :

Flava Piège

Flava Piège

Partagez l'article ;)
  •  
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  •  
    3
    Partages
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libres de recevoir gratuitement un extrait sur "les plantes médicinales" les plus courante !