Un podcast sur la Dionée est également disponible cliquez sur “play” pour l’écouter ou cliquez ici pour le télécharger ! 

La Dionaea Muscipula ou attrape mouche de Venus.

Dionaea Muscipula

Dionaea Muscipula

Introduction :

Pour mon premier article sur les plantes carnivores, je vais commencer à vous parler de cette plante bien étrange et la plus célèbre : la Dionaea car c’est souvent la première que l’on achète, la plus intéressante à observer avec son célèbre piège en forme de mâchoire.

Je tiens à souligner que cette plante n’est pas dangereuse pour les animaux hormis les insectes (j’ai déjà entendu des gens s’inquiéter après avoir acheté une plante carnivore).Les plus grosses Dionaea peuvent au maximum capturer de petites limaces voire de petites grenouilles lorsqu’elles sont âgées.

La Dionaea ne dépasse que très rarement les 10 à 15 cm de diamètre et 25 cm pour la hampe florale (plantes de plusieurs années).

Passons maintenant à la présentation de cette étrange plante :

Cette plante carnivore vit en Amérique du Nord (Caroline Nord et Sud) dans les savanes humides, sableuses et stériles possédant un climat chaud en été et frais en hivers. C’est une plante vivace de 10 à 15 cm de diamètre avec des feuilles en forme de mâchoire :

La dionaea possède une sorte de bulbe et fait des fleurs blanches (semis plutôt stérile), se reproduit mieux par rejets. Les poils du piège de la plante lui servent de déclencheurs. Elle en possède tout autour du piège ainsi qu’a l’intérieur de la “bouche” sur la partie rouge (quand elle est en excellente santé). Chose particulière a retenir : il faut stimuler au moins deux poils pour déclencher le piège.
Chaque piège ne peut digérer que 1 à 3 insectes parfois plus, ensuite il noircit et meurt !
Donc ne paniquez pas si cela se produit et surtout ne la nourrissez pas artificiellement. Comme la plupart des plantes carnivores, la Dionaea a besoin d’avoir “faim”, d’être en carence pour être belle sans quoi les autres plantes dans la nature prennent le dessus ou bien la Dionaea meurt complètement, c’est pour cela que le terme “terre stérile” est très relatif pour les plantes carnivores, un sol dit “riche” peut leur être toxique.

Conditions de Culture :

Température : été de 20 à 30 degrés Celsius, hiver 5/15 °C. Les variations de température prolongent la vie de cette plante. Elle résiste à l’extérieur jusque à -12 mais je ne vous recommande pas de le faire car ce n’est pas vraiment une plante habituée au climat Européen et je n’ai jamais eu de bons résultats à l’extérieur (en hiver) à moins que ce ne soit sous serre.

Lumière : pensez savane, marais ! Plein soleil même en hiver ( il existe des lampes spécialisées à leur usage que je vous recommande pour l’hiver)

Arrosage : Substrat humide 24/24, 7j/7 pendant la belle saison ; vous pouvez le laisser sécher un peu l’hiver. Mon conseil perso : laisser la dionaea baigner dans une coupelle pleine lumière ça marche plutôt bien.

Hygrométrie : 60 à 80 % Mais ce n’est pas un point très important pour cette plante surtout en extérieur.

Substrat : 70 à 80% de tourbe blonde et 20 a 30 % de substrat drainant ( sable, perlite, vermiculite, sphaigne). Le mélange des experts : 70% tourbe 10% sable 10% perlite 10% vermiculite. Mon mélange 70% tourbe 10/15% sable, 10/15% sphaigne.

Période de repos : Pendant l’hiver, cette plante perd ses plus grandes feuilles et se rétracte. Ne prenez donc pas peur si tous vos magnifiques pièges se mettent à mourir à l’approche de l’hiver, c’est normal, il ne doit rester que de petites pousses voire même presque rien du tout mais dans ces cas là, il faut quand même surveiller.

Parasites et maladies : Acarien, puceron, moisissure également mais plus rare (pas d’arrosage par dessus ni pulvérisation).

Voila c’est à peu prêt tout sur cette plante, je ferai d’autres articles plus spécifiques sur les différents croisements de cette plante à l’avenir.

Partagez l'article ;)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libres de recevoir gratuitement un extrait sur "les plantes médicinales" les plus courante !