Heliamphora 

Introduction :

Les heliamphora sont des plantes carnivores au profil assez étrange qui font partie de la famille des sarraceniacées.

Cette espèce a également la particularité de ne pas être une carnivore comme les autres car l’heliamphore ne génère pas d’enzymes digestives : ce sont des bactéries présentes dans l’urne qui interviennent pour participer à la digestion des proies et sécrètent les enzymes nécessaire pour l’assimilation des insectes par la plante.

Jeunes piège d'héliamphora

Jeunes piège d’héliamphora

Son nom signifie “cuillère à nectar” de part sa forme et son piège passif en forme de cuillère. Certains heliamphoras peuvent atteindre de très grandes tailles.

Ce genre fût découvert en 1839 par deux frères, puis décrit en 1840. Il a fallut attendre 1881 pour que cette plante soit importée en Europe. Depuis d’autres espèces furent reconnues et continuent d’être découvertes.

Tous les heliamphoras proviennent d’Amérique du sud en grande partie du Vénézuela et Guyana dans la région des tepuys. Un tepuy est un haut plateau de quartzite et de grès. Ces fameux plateaux souvent isolés depuis des millions d’années permettent à la vie d’évoluer de façon particulière.

Certains héliamphoras son éphiphytes. Ce sont des plantes habituées à une lumière intense et à des températures douces dépassant rarement les 25/28°C le jour et allant jusqu’a 5°C la nuit, le tout accompagné de fortes précipitations.

L’ héliamphora est une plante tropicale, carnivore qui a besoin d’une bonne humidité et des températures douces toute l’année.

La hampe florale apparait généralement à l’automne, de grande taille avec environ 5 fleurs en moyenne de couleur blanche / rosée.

Entretien général des Heliamphoras :

N’hésitez pas à les vaporiser. Les urnes doivent contenir de l’eau pour ne pas se déformer .
La plante a également besoin d’une forte luminosité mais pas de soleil direct.
Vue de dessus urnes heliamphore

Vue de dessus urnes heliamphore

Si vos urnes sèchent ou se déforment c’est par manque d’humidité.
Si les urnes manquent  de coloration c’est un manque de lumière. Il ne faut pas toucher ou nourrir artificiellement la plante comme beaucoup d’autres plantes carnivores.

Culture :

Luminosité :

Très forte, ensoleillé, mais pas de soleil direct en été les heliamphoras résistent mal au dessus de 28°C.

Température :

15 à 28°C l’été, 5 à 18°C l’hiver.

Arrosage :

Utiliser une soucoupe sous le pot, si possible à mi hauteur du pot pour le niveau d’eau l’été. Le reste de l’année juste maintenir le substrat humide.

Hygrométrie :

Journée : 50% à 60% – Nuit : 80% à 90%

Substrat :

50% de tourbe blonde 10% sable 30% perlite 10% vermiculite.

Période de repos :

Pas vraiment de période de repos mais on peut noter un ralentissement de la croissance au milieu de l’été et au milieu de l’hiver.

Parasites et maladies :

Pucerons, Cochenilles, botrytis.

 

Partagez l'article ;)
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libres de recevoir gratuitement un extrait sur "les plantes médicinales" les plus courante !